Flight Replicas L-4H Grasshopper

Nouveauté dans la boutique Aerosoft avec l´arrivée du L-4H Grasshopper développé par Flight Replicas, qui affiche ici son premier modèle pour MSFS2020, car le développeur n´est pas à ses débuts. Il affiche déjà un grand nombre de modèle pour la plateforme P3D/FSX. Le modèle est proposé à un prix attractif de 19.14€.

MODELE:  L-4H Grasshopper
DEVELOPPEURS:  Flight Replicas
DATE DE SORTIE: 20/06/2022
BOUTIQUE:  Aerosoft
PLATEFORME:  Microsoftflightsimulator 2020
PRIX:  19.14€

ATTENTION LE PRIX PEUT AVOIR CHANGE DEPUIS LA DATE DE PARUTION DE CET ARTICLE.

LES MOTS DU DEVELOPPEUR :

Cet avion existe en trois versions, Poste d’observation aérienne, Liaison générale et hydravion.

Grâce à la gestion plus avancée de l’aérodynamique du MSFS et à l’instrumentation simple mais efficace du L-4, vous devrez garder un œil attentif sur la vitesse de l’avion et développer un sens de ce que fait l’avion en gardant également les yeux hors du cockpit. C’est ce qu’on appelait “voler par le siège de votre pantalon”, et c’est une véritable composante des bonnes compétences de pilotage. Vous devrez également “propulser à la main” le L-4 pour démarrer le moteur.

Avec une grande visibilité et des portes qui s’ouvrent complètement, vous pourrez profiter des magnifiques paysages du monde MSFS comme seul le L-4 peut le faire, et comprendre pourquoi, historiquement, cet avion était si prisé pendant la Seconde Guerre mondiale. Sans oublier le défi de pouvoir atterrir presque partout, une fois que vous connaissez bien l’avion.

L’histoire :
L’histoire du L-4 est mieux résumée par Ken Wakefield, auteur de “The Fighting Grasshoppers” et “Lightplanes at War”, qui a gracieusement contribué à la présentation suivante de cet avion :

“Le Piper L-4 Grasshopper de la Seconde Guerre mondiale était la version militaire du très populaire J3 Cub d’avant-guerre, nom sous lequel il était plus largement connu du personnel de service. Sur les 5 500 variantes du L-4 produites entre 1942 et 1945, certaines sont allées aux escadrons de liaison et à l’USAAF, mais la grande majorité est allée aux forces terrestres de l’armée américaine, pour être utilisées comme postes d’observation aérienne (Air OP) avec l’artillerie de campagne. Dans les forces aériennes et terrestres, le L-4 était également utilisé comme Jeep volante, entre autres pour transporter le courrier prioritaire et le personnel entre les QG et les postes de commandement. Son moteur Continental ne produisait que 65 ch, mais les excellentes performances du L-4 sur terrain court lui permettaient d’opérer depuis la plus petite des pistes d’atterrissage improvisées, y compris les routes, à proximité des postes de commandement.

Contrairement à la plupart des autres avions de combat, le L-4 n’était ni armé ni blindé. C’était l’un des plus petits avions de la Seconde Guerre mondiale et, avec une vitesse de croisière de seulement 75 mph, il était le plus lent. Néanmoins, on a prétendu qu’un seul L-4, dirigeant la puissance de feu d’une division entière, pouvait faire peser sur une cible un poids d’explosifs plus important que n’importe quel autre avion de cette période. À l’exception du B-29 Superfortress, porteur de la bombe atomique, aucun autre avion n’avait la capacité de destruction du petit L-4. Il a été le plus largement utilisé en Europe, où plus de 2 700 appareils ont servi dans l’artillerie de campagne, dont près de 900 ont été perdus à cause de l’action ennemie ou d’accidents. Parmi ceux qui ont survécu à la guerre, environ 150 ont été renvoyés aux États-Unis, la plupart des autres ayant été vendus à des acheteurs civils en Grande-Bretagne, en France, en Suisse, au Danemark et ailleurs en Europe. Plus de 60 ans plus tard, nombre d’entre eux volent toujours et, ces dernières années, un nombre croissant d’entre eux ont été restaurés dans leur configuration et leurs marquages militaires d’origine. Un “oiseau de guerre” vraiment remarquable, dont on se souviendra longtemps”.

Le L-4 a connu un tel succès que son utilisation militaire s’est poursuivie pendant la guerre de Corée et, plus récemment, au Vietnam. Aujourd’hui, des centaines d’entre eux volent encore en tant qu’avions légers civils, certains en tant qu’avions militaires méticuleusement restaurés et d’autres dans des configurations civiles colorées.

CARACTERISTIQUES PRINCIPALES:

Combinaisons de plusieurs livrées Deuxième Guerre mondiale :

  • 0e division d’infanterie
  • 2e division blindée
  • 2e division d’infanterie (jour J)
  • Avions à flotteurs de l’US Navy (2 schémas)
  • No.4 Squadron, Royal Australian Air Force
  • (Campagne du Pacifique)
  • Liaison avec l’armée de l’air française
    Schéma de livré de l’après-guerre du Pacifique :
  • Royal Netherland Indies Air Force (ML-KNIL) (1948)
0 0 votes
Note de l´Article
Subscribe
Notify of
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le Blog Dédié en Français

Elargissez Vos Horizons. Découvrez-le ICI

FlightSimActu.fr 2021

0
Nous Aimerions Connaître Votre Avis, Laissez Nous Un Commentairex