Aeroplane Heaven Annonce

Publié sur les réseaux sociaux cette nuit,  Aeroplane Heaven announce le Electra 10-A, disponible pur très bientôt.

Un peu d´histoire.

Développement et design.

Certains appareils en bois de Lockheed, tels l’Orion, avaient été construits par Detroit Aircraft Corporation avec un fuselage en métal. Toutefois, l’Electra sera le premier avion de Lockheed construit entièrement en métal. Il doit sa conception bimoteur à Lloyd Stearman1,2 et Hall Hibbard. Le nom : Electra, est celui d’une étoile de la constellation des Pléiades. Le prototype exécuta son vol inaugural le 23 février 1934 avec Marshall Headle aux commandes.

Les essais en soufflerie de l’Electra se sont déroulés à l’Université du Michigan, pour la plupart sous la direction d’un étudiant, Clarence Johnson, qui suggéra d’apporter deux modifications à l’appareil : d’abord de passer à un empennage double pour la queue (ce qui deviendra un trait distinctif des avions Lockheed), et d’amincir les bossages d’aile. Ces deux recommandations furent suivies pour la fabrication de l’avion. Après avoir passé son diplôme d’ingénieur, Johnson fut embauché à plein temps par Lockheed, et deviendra le directeur du centre des prototypes de la société, baptisé familièrement les Skunk Works ; il dirigera la mise au point du Lockheed SR-71 Blackbird.

Clarence « Kelly » Johnson teste une maquette de l’Electra à simple empennage vertical dans la soufflerie de l’Université du Michigan.
Le Lockheed Electra fut l’un des premiers avions commerciaux équipé en standard de garde-boue ; jusqu’à l’Electra, seuls les appareils à train d’atterrissage fixe (non-rétractable) en avaient.

Les dates de services de l´appareil

Après octobre 1934, lorsque le gouvernement américain a interdit les avions monomoteurs pour le transport de passagers ou le vol de nuit, Lockheed était parfaitement placé sur le marché avec son nouveau modèle 10 Electra. En plus des livraisons aux compagnies aériennes basées aux États-Unis, plusieurs opérateurs européens ont ajouté des Electra à leur flotte d’avant-guerre. En Amérique latine, la première compagnie aérienne à utiliser des Electra fut Cubana de Aviación, à partir de 1935, pour ses liaisons intérieures.

Poste de pilotage d’un modèle 10A, qui a été équipé d’un tableau de bord plus moderne.

Outre les commandes des compagnies aériennes, un certain nombre d’opérateurs civils non commerciaux ont également acheté le nouveau modèle 10. En mai 1937, H.T. “Dick” Merrill et J.S. Lambie ont accompli une traversée aller-retour de l’océan Atlantique. Cet exploit a été déclaré première traversée commerciale aller-retour de cet océan par un avion. Il leur a valu le trophée Harmon. Lors du voyage vers l’est, ils transportent des films d’actualités sur le crash du Hindenburg, et lors du voyage de retour du Royaume-Uni, ils apportent des photographies du couronnement du roi George VI. Bata Shoes utilisait le modèle 10 pour transporter ses cadres entre ses usines européennes.

L’utilisation la plus célèbre de l’Electra est probablement le modèle 10E hautement modifié piloté par l’aviatrice Amelia Earhart. En juillet 1937, elle disparut à bord de son Electra lors d’une tentative de vol autour du monde.

De nombreux Electra et leurs descendants (le modèle 12 Electra Junior et le modèle 14 Super Electra) ont été utilisés pour le service militaire pendant la Seconde Guerre mondiale, par exemple le C-36 de l’USAAF. A la fin de la guerre, le design de l’Electra était obsolète, bien que de nombreuses petites compagnies aériennes et services de charters aient continué à exploiter des Electra dans les années 1970.

Les Electra étaient populaires comme avions privés pour la royauté en Asie et en Europe. En Inde, le Maharaja de Jammu et Cachemire et le Maharaja de Jodhpur en ont tous deux acheté pour leur usage personnel en 1937

Merci qui, merci WIKI.

FlightSimActu.fr 2021